Crédit:

RDC : Troto, la première plateforme payante de musique en ligne ?

Promouvoir, rentabiliser et commercialiser les œuvres musicales des artistes locaux : c’est l’objectif de Troto, première application de vente, d’achat et d’écoute de musique en ligne en RDC. Conçue par des jeunes développeurs et entrepreneurs RD Congolais vivant à Goma,  « Troto » a été présentée mardi 24 Novembre 2020 dans sa ville d’origine.

Cette plateforme propose une discothèque en ligne à travers son application mobile, avec un nombre de chansons variées. Facilement téléchargeable grâce à un paiement mobile rechargeable en francs congolais sur la plateforme, les utilisateurs peuvent écouter les chansons de leurs artistes favoris à partir de 400 à 1000 francs congolais la chanson.

Commercialiser la musique des artistes locaux, c'est l'objectif de Troto, première application d'écoute de musique en ligne en RDC.
Eliel Mathe, Directeur exécutif de Troto

« Troto est accessible par smartphone et son utilisation est très simple. Il faut tout d’abord télécharger l’application sur Google playstore (Troto App). Une fois installée dans le téléphone, on peut alors procéder à la création de son compte d’utilisateur : Noms, numéro de téléphone et mot de passe pour garantir sa sécurité, celle de sa monnaie électronique et du contenu acheté », indique Eliel Mathe, directeur exécutif de la plateforme.

Troto est munie de plusieurs fonctionnalités, notamment pour les clients, celle de pouvoir télécharger des chansons achetées, de créer des playlists de chansons favoris… Et pour les artistes reconnus et munis d’un contrat avec la plateforme, Troto leur permet de mettre en ligne (upload), d’exposer sur la plateforme eux-mêmes leurs nouvelles productions et de partager, avec leurs fans, le lien de la chanson.

« Nous avions choisi Troto comme nom de plateforme parce que c’est un concept vif, clair et simple. Qui, à un certain moment, peut signifier exclusivité », partage Eliel Mathe.

Commercialiser la musique des artistes locaux, c'est l'objectif de Troto, première application d'écoute de musique en ligne en RDC.

Pour arriver dans un monde où les artistes musiciens locaux congolais vivent de leurs œuvres, Stéphanie Kelvine Kahindo, chargée de communication de Troto, pense que les artistes doivent cesser de donner gratuitement leurs œuvres aux sites de téléchargement de musique en ligne.

« On peut comprendre qu’ils le faisaient avant pour le buzz, pour être visible et gagner des fans. Mais actuellement, ce n’est plus question des vues mais d’argent gagné par mois. C’est possible avec Troto. Les artistes peuvent désormais se faire de l’argent avec leurs œuvres musicales », souligne Stéphanie. Et au directeur exécutif de marteler : « sur les 100 % de ventes sur notre plateforme, l’artiste gagne 60 % et les 40 % reviennent à la plateforme et à toutes les charges. »

Au nom de l’autorité provinciale Carly Nzanzu Kasivita, le commissaire général en charge de l’entrepreneuriat en province, Patient Bembeleza, encourage cette innovation dans l’entrepreneuriat et rassure que le gouvernement va accompagner ce projet des jeunes congolais du Nord-Kivu, dans l’Est du pays.

« À notre niveau, ça ne peut être qu’une grande joie. Troto est une plateforme conçue par les jeunes de Goma et dédiée à rentabiliser les œuvres artistiques. Cette plateforme peut compter sur l’accompagnement du gouvernement provincial, tout d’abord dans la sensibilisation de la population à bien vouloir utiliser cette plateforme et à se l’approprier pour développer cette nouvelle culture », a précisé Patient Bembeleza.

Téléchargez Troto App ici.

Lebon Kasamira

Partagez

Auteur·e

sumulia

Commentaires

Say Baa
Répondre

C’est une initiative qui gagnerait à être répandue dans d’autres pays et qui pourrait bien redorer le blason du show-business made in Africa!

Lebon Kasamira
Répondre

Sûrement oui. Son expansion dans d'autres pays en Afrique peut impacter positivement sur l'industrie musicale made in Africa.

Je crois c'est parmi les perceptives de la plateforme TROTO.

Lebon Kasamira
Répondre

Vous avez totalement raison cher Chris Kambale. Comprenez que c'est juste une manière d'inciter à la lecture, et rien de douteux.

Moïse kkaseya
Répondre

Votre numéro WhatsApp stp pour mieux parler merci

Lebon Kasamira
Répondre

Cher Moïse, visite le site de la plateforme, tout y est : www.troto.co